Reines - Carnaval Auxonne

Aller au contenu

Florine De Matos, 19 ans,

est actuellement en BTS management des unités commerciales à Dijon.
Elle vit chez ses parents, Paul et Emilia, à Auxonne. Elle a deux frères Quentin, 20 ans,
et Tristan, 9 ans, et une sœur Solène, 16 ans. Florine pratique très activement la natation,
sport qu’elle aime tout particulièrement et fait partie d’un groupe de chant choral à Auxonne.
À la question, « Pourquoi avoir choisi de participer aux reines du CCEA ? »,
c’est avec le sourire et des étoiles dans les yeux que Florine répond :
« c’est comme un rêve de petite fille qui se réalise. Connaître l’envers du décor
de cette grande manifestation que représente le carnaval d’Auxonne. Et puis, pourquoi pas ? ».



Marion Boillaud, 18 ans,

est actuellement en BTS communication au lycée Prieur à Auxonne.
Elle vit chez ses parents Claude et Marie-Pascale à Auxonne avec son frère qui a 15 ans.
Sportive, Marion fait de l’athlétisme et notamment la course.
Elle a également une passion pour la photographie en amateur.
Quand on lui demande pourquoi elle se lance dans l’aventure des reines du CCEA,
elle explique qu’elle a une amie qui a été reine il y a quelques années.
Celle-ci lui a raconté la merveilleuse aventure qu’elle a vécue,
cette ambiance particulière du carnaval d’Auxonne, les festivités des récoltes en Allemagne,
ville jumelle d’Auxonne…
Autant de facettes qui ont tout de suite attiré la jeune femme qui s’est dit :
« Pourquoi ne pas tenter cette expérience unique ? ».
Typhaine Rabier, 20 ans,

est actuellement en école d’orthoptiste à Dijon. Elle vit chez ses parents Joël et Dominique,
à Labergement-lès-Auxonne.
Elle a une sœur, Charline, 24 ans, qui a été reine du CCEA en 2012.
De plus, son papa est à la tête du groupe Les Copains d’abord
de ­Labergement-lès-Auxonne qui participe depuis de nombreuses années
aux festivités carnavalesques avec leur char.
Sportive de haut niveau, Typhaine pratique le tir à l’arbalette pour lequel elle est vice-championne de France
dans sa catégorie.
Pour ce qui est des reines du CCEA, elle
« baigne dedans depuis qu’elle est toute petite et c’est comme un rêve de petite fille qui se réalise ».
De plus, elle ajoute que
« représenter le CCEA et la Ville d’Auxonne aux festivités locales
et à Heidesheim serait pour elle une belle expérience,
une belle aventure à tenter ».
Retourner au contenu