News - Carnaval Auxonne

Aller au contenu
Le départ du rallye annuel du Club carnavalesque excursionniste auxonnais (CCEA)
a été donné boulevard Pasteur.
Les participants (165 cyclistes, dont 25 enfants) ont effectué un parcours d’une vingtaine de kilomètres,
passant dans les rues du centreville, la voie bleue, la commune de
Flammerans, le Lorrey, la Feuillée et la Cour.
Dans chaque lieu traversé, les coureurs devaient répondre à des questions.
Après le rallye, 220 convives ont participé au repas champêtre, en présence du maire Raoul Langlois.
Dominique Girard, conseiller général, a remis la coupe à l’équipe gagnante ainsi que des lots offerts
par le conseil général.
Les trois premières équipes sont celle de Benoît Coppa, Maud Servelle, et l’équipe Ginhoux.


Chaque année, le mois de mars à Auxonne rime avec
fête, spectacle et couleurs vives pour le plus grand
bonheur du public.

Ce dimanche, la ville d’Auxonne va connaître
une grande effervescence comme chaque année
avec le grand corso fleuri qui parcourra les rues de la ville.
De nombreux groupes de carnavaliers se retrouvent
tous lesweek-ends depuis déjà quelques mois pour la
constructionde leur char et la fabrication des milliers de
fleurs qui les recouvriront.
Pendant que certains s’attellent à cette lourde tâche,
d’autres confectionnent de superbes costumes dans des
tissus aux couleurs vives.
Un grand nombre de personnes se mobilisent ainsi
chaque année, afin d’offrir un magnifique défilé fleuri lors
du premier dimanche de mars.
Chaque thème est mûrement réfléchi par les associations
qui attendent avec une certaine impatience ce
rendez-vous pour dévoiler au public leurs réalisations pour
lesquelles ils ont durement travaillé.

Vingt-deux chars et 700
personnes costumées

En effet, il faut savoir qu’un char ne se construit pas en quelques jours.
Il faut faire la structure, couper le papier
crépon pour réaliser les milliers de fleurs multicolores
qui recouvriront la structure métallique et donner forme à
un elfe, un zèbre ou tout autre personnage afin de remporter
le prix du plus beau char.
Toutes ces festivités sont organisées et chapeautés par le
Club carnavalesque et excursionniste auxonnais, qui depuis
quelques semaines déjà, se rend dans les hangars où
sont entreposés les différents chars, afinde se faireunepetite
idée des thèmes choisis par chaque groupe.
Cette année, pas moins de 22 chars fleuris entourés de
quelque 700 costumés arpenteront les rues auxonnaises
sous une pluie de confetti et au rythme desmusiques de la
dizaine de sociétés et fanfares présentes.
Une nouvelle fois, cette manifestation qui fonctionne
sans interruption depuis 1946, devrait attirer quelques milliers de personnes.
Avant le grand défilé des chars fleuris auxmille et une
couleurs, les carnavaliers ont rendez-vous le samedi soir
pour le grand bal au cours duquel les costumés seront récompensés.
En effet, chaque groupe défilera sur scène afin
d’élire le plus beau et le plus original des costumes.
Un char à croquer

“Crocotagadabam’s” est le nom
donné au char de l’Amicale du hameau de la Feuillée
qui prendra part pour la
18e fois au défilé du carnavald’Auxonne.
Lesweek-ends et quelques nocturnes ont réuni
depuis trois mois les réalisateurs de ce
chef-d’oeuvre, un gentil dragon plus vrai que nature,
aujourd’hui en cours de finition.

La dernière touche !

Ce dimanche, pour les "Voisins'zins", c'était la derniere touche pour le piquage des fleurs.

Dans une bonne ambiance le char est enfin fini pour le défilé de la semaine prochaine.
Le tarif du bal du Corso 2011

Non déguisés  8 €

déguisés  5 €

Début du Bal à dès 21 h

Les Grenouilles à la fraise

Créé en 1989, le groupe carnavalesque Les Grenouilles,
surnom donné autrefois aux habitants de
Labergement-lès-Auxonne, f i n i t  d e  construire l e
22e char de son histoire, toujours dans la bonne humeur
et l’amitié si chers à la présidente Brigitte Baron.

Dès l’annonce du thème du char 2011 dévoilé lors de
leur assemblée générale du mois d’octobre, Charlotte
aux fraises, Les Grenouilles se sont mis au travail : ferraillage,
assemblage, mise en forme à l’aide de grillages
fins, menuiserie, confection des fleurs et des costumes,
etc.


Parole de Grenouille : tout sera prêt pour la grande
parade carnavalesque du 6 mars à Auxonne.
Il reste encore à coller quelques
milliers de fleurs confectionnées
à l’ancienne, de couleur rose, rouge et verte
pour que le FraisiCafé (nom du char)
arbore son look définitif.
Une finition où plutôt un dernier saut en avant qui
nécessitera encore quelques journées conviviales de travail
dont Les Grenouilles ont le secret.

Le carnaval se prépare activement

Alors que le bal de la reine vient de donner le point de
départ aux festivités carnavalesques 2011, les groupes
de carnavaliers n’ont pas attendu cette date pour démarrer
la construction des chars aux fleurs multicolores
et la confection des costumes qu’ils revêtiront lors
du grand bal costumé du samedi 5 mars prochain et du
corso fleuri du dimanche 6.

Tous les week-ends Le groupe du Lorrey prépare
activement cette manifestation en se donnant rendez-vous
tous les week-ends pour coller les fleurs de papier
crépon sur la structure métal l ique pour les uns
alors que d’autres s’occupent de la couture des costumes.
Une joyeuse bande d’amis qui prend plaisir à se
retrouver à l’occasion de ces fêtes de carnaval, mais qui
ne dévoilera pas le thème choisi cette année par le groupe.


Derniers préparatifs
pour le bal de la reine

La réunion des membres du bureau du Club carnavalesque et excursionniste
auxonnais a permis les derniers “réglages” du bal de la reine qui aura lieu samedi 5 février.



Les membres se sont retrouvés à la salle des fêtes
autour de leur président Gérard Liottet, pour
l’élection du bureau et la mise au point des derniers préparatifs
du bal de la reine.Celui-ci inaugurera les festivitéscarnavalesques de 2011
et il aura lieu le samedi 5 février à la salle Événementielle.
Dans son préambule, Gérard Liottet a présenté ses
voeux à tous les participants et a énoncé les voeux reçus de
différentes associations et municipalités.

Puis, avec une certaine émotion, il a demandé de
rendre hommage, en observant uneminute de silence, à
la jeune fille décédée la semaine dernière dans un accident
de moto et dont les parents s’impliquent dans le carnaval.
Ensuite, les différentes tâches pour le bal ont été distribuées
à chacun des membres.
Les participants ont procédé à la réélection du bureau
qui a vu la reconduction de ses membres dans leur fonction.
Le Club carnavalesque et excursionniste se retrouvera
le 11 février pour la préparation des festivités  du
grand corso fleuri du 6 mars prochain.

Depuis quelques semaines déjà, les Voisins’zins, groupe de copains qui grandit au fil des années,
se retrouvent régulièrement pour la préparation de leur char qui participera
à l’édition 2011 du grand corso fleuri du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais.

C’est dans une ambiance des plus conviviales qu’ils s’activent :
choix du thème (qui restera secret pour l’instant), découpe et fabrication des fleurs multicolores qui orneront le char.
Les nouveaux arrivants se sont vite intégrés au groupe et s’imprègnent déjà de l’ambiance spéciale qui règne le temps d’un carnaval.
Pour terminer ces rencontres dans la bonne humeur,
les Voisins’zins se retrouvent autour d’une table garnie de pâtisseries et boissons chaudes.

Vendredi, aux halles, le Club
carnavalesque et excursionniste  auxonnais(CCEA), présidé par Gérard
Liottet, s’est réuni afin de
mettre au point les dispositifs
pour les festivités 2011.

Au cours de la réunion,
Bernard Derivet, secrétaire du CCEA, a
rappelé à chacun le règlement et diverses recommandations
fixées par le comité directeur afin que tout se passe dans les
meilleures conditions possibles et notamment le grand
corso fleuri du dimanche après-midi. Comme il le fait
chaque année, il a également précisé que le CCEA finance
la construction des chars à hauteur de 900€.

Il insiste sur le fait que le CCEAprendencharge les assurances
contre les incendies des locaux mis à disposition
pour les chars, une assurance
pour le corso couvrant les dommages qui seraient causés aux tiers,
ainsi qu'une assurance pour tout le matériel loué.
De plus, quelques recommandations sont données en
ce qui concerne le bal du samedi soir. En effet, la limite de
fin de bal étant fixée à 3 h 30, il
serait bon que chaque groupe arrive avant minuit s’ils veulent
que leur candidature soit prise en compte pour le vote
des meilleurs costumés.


Prix de beauté et d’ originalité

Comme chaque année, à l'issue des festivités un classement
verra l'attribution des prix de beauté et d’originalité
pour les chars et pour les costumes présentés lors du bal travesti.
Il est rappelé à chacun que deux véhicules sont
mis à disposition pour ramener les personnes ne pouvant
pas conduire à la fin du bal.
En ce qui concerne le défilé du dimanche,
les carnavaliers doivent respecter quelques
petites règles de sécurité, notamment la hauteur des chars
qui est limitée à 5,50m et la distance entre deux chars ou
groupes musicaux qui est de 20m.

Attention bagarre!

Avant de clore cette réunion, Gérard Liottet insiste sur le
fait qu’après le bal, les carnavaliers et autres costumés ne
doivent pas rester aux abords de la salle des fêtes car c’est là
que les bagarres se créent avec des personnes ne participant
pas aux festivités et souvent à leur initiative, nuisant à la réputation
des manifestations carnavalesques.
Un petit rappel est fait quant aux autres activités et manifestations
du CCEA, qui ne concerne pas que le bal et le défilé,
mais chacun peut participer au rallye, au voyage ou encore
au concours de pétanque.


Retourner au contenu