News 2015 - carnaval auxonne

Aller au contenu

Menu principal :

News 2015

News

Malgré la chaleur, le rallye cycliste du CCEA
(Club ­carnavalesque et excursionniste auxonnais)
a connu une forte participation dimanche.


Avant de donner le départ du rallye, Typhaine et Marion, reines du CCEA,
ont mis le feu au plus beau char du corso 2014 qui n’avait pu être brûlé à la fin du corso 2015.
Tôt le matin, vingt-cinq équipes des clubs carnavalesques ont pris le départ
de ce traditionnel rallye d’une vingtaine de kilomètres qui empruntait la voie bleue
jusqu’à Labergement-lès-Auxonne.
Tout au long du parcours, différents éléments devant constituer un costume de jardinier
(thème de la journée) ont été collectés, sans oublier les sabots qui donnaient un bonus.
L’épreuve finale a présenté au jury un poème composé d’une dizaine de vers
vantant les mérites d’un légume de son choix.
La journée s’est terminée autour d’un repas qui a réuni près de trois cent quarante convives.

merci Louis Lanni pour les photos

Les Grenouilles font la feria !!

Cap sur la vingt-septième participation du groupe carnavalesque de Labergement-lès-Auxonne avec un char qui ne manque pas d’humour.

Le groupe carnavalesque de Labergement-lès-Auxonne Les Grenouilles s’apprête a participer à son vingt-septième corso, toujours sous la présidence de Brigitte Baron, en poste depuis 1989. Après “L’Étoile d’araignée” et son superhéros Spiderman en 2014, le thème très ambitieux de la feria, “L’arène du corso”, a été retenu cette année. Une arène dans laquelle on croisera un splendide spécimen reproducteur de la race des bovidés : une bonne idée “ruminée” depuis le mois d’octobre, date du début de la construction du char. La bête à cornes sera donc bien du terroir alors que l’ambiance autour du char n’aura rien à envier aux ferias du Sud-Ouest.

Pour cela, la cinquantaine de carnavaliers qui défileront fièrement autour de leur imposante construction, revêtira des costumes inspirés de la pure tradition ibérique et surtout nés de l’imagination et des petites mains des couturières du groupe.

“L’Arène du corso” portera le n° 19 lors de ce corso pour lequel Les Grenouilles prévoient une météo plutôt clémente avec, toutefois, quelques pluies intermittentes de confettis.

Tout en Canon, un nouveau groupe carnavalesque

D’une traduction approximative de hiéroglyphes égyptiens désignant semble-t-il un célèbre pharaon, un nouveau groupe carnavalesque est né sous le nom de Tout en Canon. Ce groupe d’amis de plus de vingt ans, constitué de dix-huit copains, copines et de leurs dix enfants, a décidé de revisiter l’Égypte antique en construisant son premier char sur le thème des Pharaons.

Ainsi, mieux que la pyramide du Louvre, celle qui trônera sur le char sera recouverte de fleurs tout comme l’obélisque érigé à l’avant de l’édifice, sur lequel figure fièrement le nom traduit du groupe pour ceux qui ne connaissent pas l’écriture figurative. Autour du char, les Tout en Canon revêtiront des costumes drapés, tuniques et robes et le célèbre couvre-chef à rayures pour les hommes. Le char, construit dans la pure tradition avec une ossature en ferraille recouverte de fleurs en papier crépon, ainsi que les costumes devraient être prêts pour le 1er mars, jour de leur premier corso, du moins ensemble. « Plusieurs d’entre nous ont déjà participé au carnaval dans d’autres groupes. Nous sommes des amis de plus de vingt ans et, cette année, nous avons décidé de faire un char ensemble », précise le président Elvis Philippe.

Le char des Tout en Canon portera le n° 14 pour prendre place au sein du corso et ses vingt-cinq chars fleuris accompagnés de dix formations musicales.

Le samedi soir, veille du corso, ils seront également au bal costumé au cours duquel seront attribués les prix des plus beaux costumes des groupes avec et sans char.

Un grand moment d’euphorie avec Les Bolos

Les membres du groupe Les Bolos ne ménagent pas leur peine pour préparer leur char “Fous Rires” qu’ils présenteront le 1er mars lors du grand carnaval.
Après “On se marre tous” en 2013, “L’Effet clochette” en 2014, c’est sur le thème les “Fous Rires” que le groupe carnavalesque Les Bolos paraderont le 1er mars lors de la 93e édition du carnaval d’Auxonne. Ce groupe de jeunes qui, pour la plupart, il y a huit ans, ont repris le flambeau de leurs parents, est composé de trente-trois adultes et vingt-cinq enfants.

Des costumes faits maison

Cette année, tous misent sur une météo très clémente, voire un soleil de plomb, en construisant un énorme chapeau de joker. Gageons qu’ils auront joué la bonne carte et que leurs fous rires communicatifs gagneront la foule des spectateurs venus ouvrir le printemps comme il se doit.

Côté costumes, Les Bolos ont innové en se lançant dans le prêt-à-porter : « Pour cette édition, nous avons réalisé nous-mêmes nos costumes, c’est la première fois », explique Adèle Jouvenel, présidente du groupe. Un travail de “fous” a été réalisé pour confectionner les 1 900 pointes des chapeaux qu’ils porteront pour certainement déclencher ces fameux fous rires.

À noter que le groupe avait obtenu le premier prix de beauté pour ses costumes lors de la dernière édition : un beau challenge à relever.

Des Incas dans le défilé !!

Cette année encore, la bande de copains les Voisins’zins de Soirans participe au grand corso fleuri du 1er mars prochain et défilera dans les rues auxonnaises avec leur huitième char.

Ils sont quarante-deux à se retrouver tous les week-ends, depuis plusieurs semaines déjà, pour la construction de leur char qui aura pour thème “Les Incas”. Ils emmèneront le public visiter un temple pour y ­découvrir leur fabuleux trésor, « une superstatue en or et un magnifique condor”.

Comme les années précédentes et par manque de place, le char est construit morceau par morceau et sera assemblé seulement le jour du carnaval.David Sieroslawski, responsable du groupe, explique « que faute d’avoir un hangar à disposition, on fait avec les moyens du bord. Donc, on monte notre char en kit. Bien sûr, cela ne nous empêche pas de bien nous amuser, car l’essentiel est de ne pas se prendre la tête et de faire la fête ».

Même s’il reste encore du travail sur le char, notamment le collage des fleurs multicolores, les Voisins’zins ne se découragent pas et apprécient de se retrouver chaque fin de semaine.

Pour rencontrer cette bande de joyeux fêtards, dont le plus jeune n’a que 3 ans et le plus âgé seulement 58 ans, rendez-vous dimanche 1er mars, dès 14 heures, dans les rues auxonnaises.

Le temps d’un dimanche, les rues de la ville vont se transformer en piste de décollage pour les avions de la plus sûre des compagnies aériennes du val de Saône.

Le groupe carnavalesque auxonnais Les AJT s’apprête à participer, pour la cinquième fois, au corso du carnaval d’Auxonne. Après L’Aventure des AJT en 2014, qui a permis au groupe de s’offrir un safari dans les rues d’Auxonne, Les AJT s’envoient en l’air est le thème retenu cette année pour cette 93e édition du ­carnaval qui aura lieu dimanche 1er mars.

Aux couleurs bleu et or d’une compagnie aérienne, la plus sûre du val de Saône, une quarantaine d’hôtesses de l’air inviteront le public à prendre place à bord de quatre avions articulés qui décolleront en patrouille. Sur le char, pour s’envoyer en l’air en toute sécurité avec le public, la circulation aérienne de l’aéroport d’Auxonne sera assurée de la tour de contrôle entièrement fleurie pour l’occasion.

Gaëtan Vollaire, le nouveau président, tient à préciser que les hommes et les femmes du groupe paraderont dans le même costume d’hôtesse de l’air…

À trois semaines du grand jour, la piste, les quatre avions et la tour de contrôle commencent à prendre forme sur le char et les premières fleurs en papier crépon ont fait leur apparition.

Info Lors de la dernière édition du carnaval, Les AJT avaient obtenu le 1er prix de beauté pour les costumes et le 2e prix en originalité pour leur char.

En route pour les vacances avec le char Aqua Pulpo

Le groupe Défilé d’idées, composé de quarante-deux personnes, participe au grand corso fleuri qui se déroulera le 1er mars dont le thème sera Aqua ­Pulpo.

Cette année, le seizième char du groupe Défilé d’idées emmènera les Auxonnais loin de la morosité ambiante et du vent du nord et aura pour thème Aqua Pulpo. Des milliers de fleurs aux couleurs vives sont collées sur l’armature métallique depuis le mois de septembre afin que le char soit prêt le jour J.

Chaque week-end, les carnavaliers se retrouvent dans leur hangar de la Feuillée où règnent bonne humeur et convivialité sous l’œil attentif de Benoît Coppa qui dirige le groupe. Les rires fusent, les blagues également, mais malgré tout, le travail est fait et le char est presque entièrement recouvert de fleurs.

Un char aux dimensions impressionnantes

Quelques-unes, encore, viendront combler les éventuels trous laissés par inadvertance et les mécanismes qui permettent l’articulation des différentes parties seront à revoir mais, ce ne sont pour l’heure que quelques petits détails à régler, le plus gros du travail étant réalisé. Cette bande de joyeux copains, qui prend toujours autant de plaisir à se retrouver, n’a pas hésité à se réunir très tôt dans la ­saison car, comme à son habitude, le Défilé d’idées a choisi de construire un char aux mesures hors normes (longueur : 8 m ; hauteur : 5,50 m, largeur : 4 m).

En effet, « cela représente un gros travail pour nous carnavaliers, mais c’est une belle récompense de voir les spectateurs applaudir au passage du char. De plus, c’est pour nous un plaisir toujours ­renouvelé que de se retrouver tous les week-ends pour préparer cette grande manifestation, vitrine de la ville auxonnaise », explique Benoît Coppa. Et de poursuivre : « Le thème de cette année permettra à chacun de plonger dans un océan de couleurs, de se sentir en vacances, sous le soleil des Tropiques. Alors n’oubliez pas vos tubas ! »

Il n’en dévoilera pas plus. Pour découvrir le char Aqua Pulpo, qui aura le numéro 36, il faudra venir voir le défilé dans les rues d’Auxonne.

Le traditionnel bal de la reine, ce samedi, marquera le point de départ des festivités carnavalesques 2015 avec l’élection de la reine du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais (CCEA),

La traditionnelle grande soirée dansante accueillera les familles et amis des trois jeunes femmes prétendant au titre de reine du CCEA.

Parmi les convives, il y aura les groupes de carnavaliers ainsi que les personnalités locales avec les autorités civiles et militaires qui, après présentation des trois jeunes femmes auront la lourde tâche d’élire la reine 2015.

« De dignes représentantes »

Cependant, Gérard ­Liottet, président du club, tient à rappeler que « pour nous, il n’y a pas une seule reine, les trois jeunes femmes sont sur la même marche du podium. De plus, elles représenteront la Ville d’Auxonne lors des fêtes des Récoltes à Eidesheim en automne. Le plus important, c’est que chacun passe un bon moment, un moment convivial entre parents, amis et ­carnavaliers ». Lors de cette soirée, les reines 2014 feront une dernière apparition sur la grande scène de la salle Événementielle, avant que Florine De Matos, Marion Boillaud et Typhaine ­Rabier ne soient présentées, à leur tour, au public auxonnais. Ainsi, à plusieurs reprises, ­elles auront à évoluer sur la piste au bras de membres du ­comité directeur dans leur somptueuse robe ; avant de se présenter à leur public. Puis, en attendant le résultat de l’élection, un grand bal animé par Michel ­Foissotte entraînera les convives sur la piste de danse.

Un peu plus tard, dans la soirée, l’émotion et la joie se feront sentir avec la proclamation des résultats des ­votes. Cela sonnera ainsi le top ­départ des festivités carnavalesques et le début de la grande aventure du carnaval auxonnais.

Les vingt-cinq groupes ­carnavalesques se préparent pour le grand corso. Parmi eux, Les Illuminés auront le statut de petit­nouveau.

Le groupe Les Illuminés, composé d’une vingtaine de carnavaliers, paradera pour la première fois dans les rues d’Auxonne lors de la 93e édition du carnaval.

« On est tout nouveau, mais il y a, parmi nous, des personnes d’expérience qui ont déjà participé à la construction d’un char. Actuellement, nous avons pratiquement terminé les carcasses métalliques », ­explique la jeune présidente Audrey Regragui.

Un DJ pour cocher

Pour cette première, le groupe a choisi le thème du Monde enchanté de Cendrillon et s’active déjà à transformer une citrouille en carrosse doré sur lequel un vrai DJ servira de cocher à la belle et la transportera en musique à travers la ville pour se rendre au bal.


Côté costumes, autour du char, le public pourra faire connaissance avec tous les personnages du conte : la méchante belle-mère Lady Tremaine et ses deux vilaines filles Anastasia et ­Drisella ou peut-être le prince charmant Kit…

Mieux que dans le conte, le carrosse sera recouvert de fleurs que les carnavaliers s’activent à coller actuellement, dernière étape de la construction qui occupera cependant encore tous les week-ends du groupe. Espérons que Cendrillon rentrera avant minuit du bal du carnaval le samedi soir, veille du corso, pour ne pas que leur char redevienne citrouille…

Durant l’hiver, les groupes carnavalesques ont rendez-vous tous les week-ends pour construire leur char et confectionner les costumes qu’ils revêtiront lors du jour J. Rencontre.

Le corso du 93e carnaval d’Auxonne aura lieu dimanche 1er mars, dans les rues de la ville. Le CCEA (Club carnavalesque excursionniste auxonnais), organisateur, a recensé pas moins de vingt-cinq groupes carnavalesques, actuellement à pied d’œuvre pour que chars et costumes soient prêts le jour J.

Avec le char des reines 2014, celui des reines 2015 (qui seront élues le 7 février) et le char des reines d’Heidesheim, ville jumelée avec Auxonne, le corso 2015 présentera vingt-huit constructions fleuries qui seront ­accompagnées de dix formations musicales, le tout ­copieusement arrosé de ­confettis par une foule de spectateurs estimés à environ dix mille personnes lors de la dernière édition.

À Auxonne, mais aussi à ­Soirans, Labergement-lès-Auxonne, Laperrière-sur- Saône, Tréclun, Tillenay, Flammerans et même ­Lavans-lès-Dole (Jura), les carnavaliers sont en pleine préparation et se retrouvent tous les week-ends dans leur hangar aux odeurs de gaufres, chocolat ou vin chaud.

Pour la plupart, l’ossature des chars en fers à béton et la pose du grillage s’achèvent en dessinant les formes des sujets pour dévoiler, petit à petit, le thème choisi. Pour d’autres, plus en avance, le collage ou le piquage des fleurs en papier crépon a déjà débuté comme chez les Tontons bringueurs, groupe présidé par Véronique Goullerot et créé il y a quatre ans.

Donner de la joie

Après Crazy Christmas en 2012, Lys’thérique en 2013 et Mille Cas en 2014, Les Tontons font leur manège sera le thème 2015 pour ce groupe qui compte vingt-quatre carnavaliers. Leur ingéniosité devrait permettre de mettre en mouvement un carrousel multicolore tout en fleurs qui, contrairement aux manèges de la fête foraine, se déplacera dans les rues de la ville : une vraie prouesse technique dont ils ont le secret… Ce sont dans des costumes également très colorés que Les Tontons­ bringueurs accompagneront leur char parmi environ 900 costumés : « Nous sommes très motivés, prêts à animer les rues d’Auxonne, donner de la joie et de la bonne humeur », ­confie la présidente.

Et de poursuivre : « Il nous reste l’habillage et la décoration du char. Les costumes sont en confection, tout sera prêt dans les délais ! Je remercie le CCEA et ses bénévoles pour l’organisation de cet événement qui apporte plein de joie, d’humour et de gaieté ». Au palmarès 2014, le groupe des Tontons bringueurs avait obtenu le troisième prix de l’originalité avec Mille Cas.

Le mot du président

Pour apprécier pleinement notre carnaval 2015, retenez  simplement le nombre 93. En effet nous fêtons
93 ans d’existence et  surtout 930 costumés vont défiler à travers les rues d’Auxonne pour vous divertir.
 
Cette année les 30 groupes qui composent le corso ont donné libre cours à leur imagination. Au son de musiques endiablées, ils vous entraîneront dans les aventures  conçues spécialement pour vous. Laissez-vous transporter dans leur monde imaginaire et redevenez des enfants le temps de notre cavalcade.

La construction des chars, débutée pour certains depuis l’automne, a nécessité de nombreux week-ends de travail .Après la conception des plans, il a fallu fabriquer la carcasse, souder, grillager et garnir de milliers fleurs en papier crépon. Les plus ingénieux ont même élaboré des mécanismes électriques, hydrauliques ou pneumatiques pour articuler certains personnages. De leur côté, les femmes, les jeunes et même les hommes se sont lancés dans la confection des costumes. En effet, au Carnaval d’Auxonne, il n’y a pas de location de costumes ; tout est imaginé et fabriqué par les participants.
Chaque membre du groupe met son savoir-faire  au service du char et des costumes. Celles ou ceux qui ne savent pas bricoler préparent le vin chaud ou font les gaufres car il fait froid dans les vieilles granges du canton, même si la bonne humeur qui règne au sein des groupes réchauffe largement l’atmosphère !!!
Outre les groupes de costumés, vous pourrez également applaudir, intercalées entre les différents chars,
7 formations musicales et fanfares dont certaines venues d’Allemagne.

Comme tout le monde, notre association souffre de la conjoncture économique et nous sommes conscients que le prix modique de l’entrée (7 € pour les adultes, gratuité pour les enfants de moins de 12 ans) peut paraître important pour certaines familles. Malheureusement, sans votre participation financière,  notre association, le CCEA, ne pourrait pas vivre. En effet, les entrées et la vente des confettis  nous permettent à peine de financer la construction des chars, la confection des costumes et les prestations des différentes fanfares.

Nous espérons  que la motivation et la créativité de tous les costumés, ainsi que l’abnégation de nos bénévoles vous apporteront  un peu de baume au cœur et vous feront oublier, l’espace d’un après-midi, tous vos soucis. Vos nombreux applaudissements et les yeux écarquillés des enfants seront notre récompense. Amusez-vous et souhaitons longue vie au Carnaval d’AUXONNE.


        Le Président du CCEA
        Gérard LIOTTET



Les manifestations

Le CCEA a préparé le programme desmanifestations pour l’année 2015.
Bal de la reine :samedi 7 février, à la salle Événementielle.
Bal travesti : samedi 28 février, à la salle Événementielle.
Corso carnavalesque : dimanche 1ermars, dans les rues d’Auxonne, suivi du bal travesti.
Bal desGoniots : samedi 7mars, à la salle Événementielle.
Carnaval des écoles maternelles :mardi 10mars à la salle Événementielle.
Clôture des festivités : dimanche 15mars à la salle Événementielle.
Excursion de printemps : dimanche 26 avril.
Concours de pétanque : vendredi 8mai au local du CCEA.
Voyage d’été : deuxième quinzaine de juin.
Rallye surprise bicyclette : dimanche 5 juillet.
Présentation des reines en Allemagne : les 3, 4 et 5 octobre.
Assemblée générale : dimanche 29 novembre, à la salle Événementielle.

Le programme est arrêté
Le Club carnavalesque et excursionniste auxonnais a tenu son assemblée
générale et dévoilé les réjouissances pour l’année prochaine.

Dernièrement, les membres du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais (CCEA) se sont réunis, au balcon de la salle Événementielle afin de dresser le bilan des différentes manifestations organisées cette année.

Gérard Liottet a présidé cette assemblée générale en demandant, en préambule, d’observer une minute de silence en mémoire de Gilles Demange, un des plus anciens membres du CCEA.

Ensuite, ce dernier a expliqué qu’une délégation s’était rendue la veille au cimetière pour y déposer une gerbe en mémoire des membres disparus. Il a remercié l’ensemble des personnes qui apportent leur soutien tout au long de l’année soit par les subventions ou le prêt de matériel ; les reines et leurs parents ; les annonceurs qui participent à la création du programme de carnaval, ou encore les commerçants qui offrent les cadeaux des reines, ainsi que les carnavaliers qui, chaque année, se démènent pour offrir un spectacle toujours plus beau lors du corso fleuri.


Les finances montrent que la situation est saine et équilibrée. Gérard Liottet a ­ensuite souligné que la secrétaire adjointe Nathalie Derivet ne souhaite pas se représenter.
Deux personnes ont proposé leur candidature pour entrer au comité directeur, Corinne Leterrier et Mireille Martinien ont été admises à l’unanimité.

Le calendrier des festivités 2015 a été annoncé. Vingt-cinq groupes sont d’ores et déjà inscrits pour le corso fleuri.

Info Le bureau a été élu par le comité directeur : président, Gérard Liottet ; vice-présidents, Jean-Claude Tailly et Joël Vadot ; secrétaire, Bernard Derivet ; secrétaire adjointe, Mireille Martinien, secrétaire adjointe ; trésorier, Alain Ropiteaux ; trésorier adjoint, Patrick Frichet.

Comme chaque année, des jeunes femmes sont tentées par la “belle aventure” de devenir reine du carnaval de la ville.

Dernièrement, Gérard Liottet, président, et les membres du CCEA ont accueilli dans leur local de la route de Moissey, trois jeunes femmes qui participeront, samedi 7 février, au grand bal de la reine, au cours duquel sera désignée la future reine du CCEA et qui marquera le début des festivités du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais.

Les trois jeunes femmes étaient, pour l’occasion, ­accompagnées de leurs ­parents afin que chacun puisse faire connaissance avec les différents membres des différentes commissions du CCEA, mais aussi pour s’imprégner de cette ambiance un peu spéciale, ce tourbillon de folie qui habite tous ceux qui touchent de près ou de loin aux festivités carnavalesques.

Les trois prétendantes ont également pris le temps de ­regarder les catalogues de magnifiques robes qu’elles choisiront pour porter lors de la soirée. Le choix s’avère difficile mais, à n’en pas douter, les trois jeunes femmes sauront faire le bon choix.

Une structure à rajeunir

Au cours du verre de l’amitié qui a suivi, Gérard Liottet a expliqué à l’assistance et notamment aux parents qu’ils auront le char des trois jeunes femmes à construire. Il leur annonce également que quelques changements seront apportés à la structure du char afin de le rajeunir. « Il faut savoir évoluer avec son temps et s’adapter à certaines exigences ». C’est avec le sourire que Joël Vadot, qui supervisera avec Joël ­Rabier la construction du char, a annoncé qu’il faudra réaliser quelque 10 000 fleurs multicolores afin de recouvrir l’ossature de fer du char des ­futures ambassadrices de la ville.

Une entrée en matière pour présenter au CCEA les trois candidates.

Florine De Matos, 19 ans, est actuellement en BTS management des unités commerciales à Dijon. Elle vit chez ses parents, Paul et Emilia, à Auxonne. Elle a deux frères Quentin, 20 ans, et Tristan, 9 ans, et une sœur Solène, 16 ans. Florine pratique très activement la natation, sport qu’elle aime tout particulièrement et fait partie d’un groupe de chant choral à Auxonne. À la question, « Pourquoi avoir choisi de participer aux reines du CCEA ? », c’est avec le sourire et des étoiles dans les yeux que Florine répond : « c’est comme un rêve de petite fille qui se réalise. Connaître l’envers du décor de cette grande manifestation que représente le carnaval d’Auxonne. Et puis, pourquoi pas ? ».

Marion Boillaud, 18 ans, est actuellement en BTS communication au lycée Prieur à Auxonne. Elle vit chez ses parents Claude et Marie-Pascale à Auxonne avec son frère qui a 15 ans. Sportive, Marion fait de l’athlétisme et notamment la course. Elle a également une passion pour la photographie en amateur. Quand on lui demande pourquoi elle se lance dans l’aventure des reines du CCEA, elle explique qu’elle a une amie qui a été reine il y a quelques années. Celle-ci lui a raconté la merveilleuse aventure qu’elle a vécue, cette ambiance particulière du carnaval d’Auxonne, les festivités des récoltes en Allemagne, ville jumelle d’Auxonne… Autant de facettes qui ont tout de suite attiré la jeune femme qui s’est dit : « Pourquoi ne pas tenter cette expérience unique ? ».

Marion Boillaud, 18 ans
Typhaine Rabier, 20 ans

Typhaine Rabier, 20 ans, est actuellement en école d’orthoptiste à Dijon. Elle vit chez ses parents Joël et Dominique, à Labergement-lès-Auxonne. Elle a une sœur, Charline, 24 ans, qui a été reine du CCEA en 2012. De plus, son papa est à la tête du groupe Les Copains d’abord de ­Labergement-lès-Auxonne qui participe depuis de nombreuses années aux festivités carnavalesques avec leur char. Sportive de haut niveau, Typhaine pratique le tir à l’arbalette pour lequel elle est vice-championne de France dans sa catégorie. Pour ce qui est des reines du CCEA, elle « baigne dedans depuis qu’elle est toute petite et c’est comme un rêve de petite fille qui se réalise ». De plus, elle ajoute que « représenter le CCEA et la Ville d’Auxonne aux festivités locales et à Heidesheim serait pour elle une belle expérience, une belle aventure à tenter ».

Près d’une quarantaine de responsables des carnavaliers ont répondu à l’invitation du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais (CCEA).


En préambule, le président Gérard Liottet a remercié les carnavaliers pour leur implication dans le grand corso fleuri qui fut une vraie réussite.

Le règlement des festivités 2015 a ensuite été distribué. Gérard Liottet a rappelé que, pour la réussite du carnaval, certaines règles doivent être observées, notamment en ce qui concerne la ponctualité des costumés le soir du bal, ainsi que le lendemain pour le ­défilé.

Il a insisté également sur la sécurité : chacun doit rester près de son char et une certaine distance entre chaque char doit être observée. Il a ensuite annoncé le départ de deux groupes, celui du Lorrey et ­celui de Villers-les-Pots ; et l’arrivée de cinq nouveaux groupes.

Un manque de locaux


Le président a précisé que deux groupes sont en attente car le CCEA est actuellement en manque de locaux pour y loger les chars.


Par ailleurs, le secrétaire Bernard Derivet a expliqué, quant à lui, l’importance de tout ce qui concerne la partie administrative. En effet, il est primordial de bien compléter la fiche d’inscription, le plus précisément possible, avec le nom d’un responsable. Il a également insisté sur l’importance de bien noter l’adresse du local où sera construit le char, à cause de l’assurance incendie et responsabilité civile.

Info L’assemblée générale du CCEA aura lieu dimanche 30 novembre et sera suivie du banquet annuel du club.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu