News - Carnaval Auxonne

Aller au contenu
Les goniots entrent en piste !

Les goniots marquent traditionnellement la fin des festivités carnavalesques,
et meme si cette année, ils se sont fait un peu attendre, ils sont arrivés samedi soir en grande forme, pour une soirée délirante.

Cette année, les festivités carnavalesques ont connu quelques bouleversements dans leur organisation,
ce qui ne les a pas empechées de remporter un vif succes.
C'est tout d'abord le carnaval d'Auxonne, qui se déroule traditionnellement le premier week-end de mars,
qui a du se contenter du dernier week-end de mars. Dans la foulée, et pour clore ces festivités de la plus belle maniere,
le bal des goniots, se déroule toujours le samedi suivant. La encore, cette manifestation s'est fait attendre,
toujours pour les memes raisons ; les travaux de la salle événementielle n'étant pas finis.
Finalement l'honneur est sauf, et samedi dernier, avec certes du retard, les goniots ont pu enfiler leur tenue tout aussi débridée
et tout aussi originale, lors de la soirée dansante qui leur était consacrée.
Cette soirée était animée par l'orchestre de Michel Foissotte qui une fois de plus a su donner
le rythme nécessaire pour entraîner les carnavaliers sur la piste de danse, dans une joyeuse ambiance.
Fideles à leur réputation.

Côté costume, les carnavaliers ont été fideles a leur réputation.
Ils ont su trouver des themes qui ont fait mouche et les ont exploités a leur maniere,
sous le signe de la dérision, a l'image des pirates, des sorties de bain, avec le rideau de douche pour vetement,
ou encore les dinosaures, les Claudettes et leur Cloclo, toujours d'actualité, sans oublier les reines du CCEA,
Mélanie, Marie-Véronique et Mélanie et les ravissantes playmates.
Les festivités carnavalesques ont fait vivre de grands moments au carnavaliers,
qui pensent déja a la prochaine édition, avec toujours la meme volonté de faire plus beau,
plus grand, plus original, pour encore surprendre, meme les plus blasés.

Un dernier tour et puis s'en va !

Le comité directeur du CCEA (Club carnavalesque et excursionniste auxonnais)
a offert cette année, un second tour du corso carnavalesque aux Auxonnais,
permettant aux carnavaliers d'effectuer un dernier tour avant d'envisager la démolition de leurs réalisations.
L'édition du carnaval d'Auxonne a été particulierement réussie cette année, par l'originalité,
la beauté des chars et des costumes. Ainsi, chars et costumes méritaient bien
une ultime prestation dans les rues d'Auxonne.
Les Auxonnais ont pu bénéficier d'un dernier défilé samedi en fin d'apres-midi, en prélude a la soirée des Goniots,
qui se déroulait a la salle Evénementielle.
Le rassemblement était prévu a 17 h 30, place d'Armes ; une demi-heure plus tard,
le corso se mettait en marche composé d'une douzaine de chars et de pres de trois cents costumés.

Le corso était emmené par les Voisinzin's de Soirans, suivis des Grands loups d'Auxonne,
puis des Potes âgés de l'amicale de la Feuillée, des Racines et des Elfes de l'association des Copains d'abord, des Cocos en folie de l'association du Lorrey , de Copacabana du club Sans frontiere, des Safari golerdu club des Fet'arts,
des Guerriers célestes, d'Auxonne, d' Estrela de la famille Brambilla,
pour terminer par le char des reines d'Auxonne. Le corso a déroulé une nouvelle fois son cortege de bonne humeur,
devant un public restreint certes, loin des milliers de visiteurs de la premiere cavalcade, mais heureux d'assister a cette joyeuse cavalcade.
Dommage, le corso n'a pu emprunter la rue principale en raison des travaux de la déviation poids lourds.
Une initiative unanimement appréciée.

Des cadeaux pour les reines

Les trois reines du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais, le CCEA, présidé par Gérard Liottet,
ont été invitées samedi soir, a une réception qui s'est tenue a la salle de l'Aiglon.
Il s'agissait de recevoir les nombreux cadeaux qui leur sont offerts chaque année par les commerçants auxonnais.
Au cours de cette réception, les trois jeunes filles, la reine Marie-Véronique Krempp, de Flagey-les-Auxonne,
et ses deux demoiselles d'honneur, Mélanie Robert de Soirans et Mélanie Leterrier d'Auxonne ont adressé leurs remerciements
aux commerçants locaux, tout comme l'a fait, le président, en présence des parents des majestés,
de Gilles Donolo, maire de Flagey-les-Auxonne, et des membres du conseil d'administration du CCEA.
Gérard Liottet a adressé ses remerciements au maire d'Auxonne, Raoul Langlois, pour ses aides financieres et techniques,
au président de l'Union commerciale auxonnaise, Jean-Claude Poirson pour qu'il soit son interprete aupres des généreux donateurs,
ainsi qu'a toute l'équipe du CCEA, qui a fourni un excellent travail pour organiser cette 86e édition du carnaval d'Auxonne, qui a été particulierement réussie.

Le président a annoncé le prochain rendez-vous du club, le samedi 10 mai,
pour le bal des Goniots qui sera animé par l'orchestre de Michel Foissotte.
Ce bal sera précédé d'un défilé de tous les chars dans les rues du centre-ville, la cavalcade débutant a 18 h 30.

Pour le bal des Goniots, les réservations sont reçues par Bernard Dérivet au 03 80 31 17 74, ou aupres de Roger Tachin au 03 80 37 42 64

Derniere cavalcade pour Labergement.

Trois semaines apres le carnaval d'Auxonne, les carnavaliers de Labergement-les-Auxonne
ont offert une derniere cavalcade aux habitants de la commune.

LABERGEMENT méritait bien cet honneur,
puisque trois groupes de carnavaliers de la commune animent
le carnaval d'Auxonne depuis des décennies.

Pour ce dernier baroud d'honneur, trois chars et leur groupe de carnavaliers ont animé cette cavalcade,
pour montrer aux habitants qui n'ont pas pu se rendre au carnaval d'Auxonne,
ce dont ils sont capables de faire dans une animation chere a la capitale du Val de Saône.
Ce minicorso était emmené par du groupe emmenés par Joël Rabier.
Un groupe d'une dizaine de copains en 1991, qui depuis n'a cessé de se développer, pour atteindre dix ans plus tard,
la cinquantaine et qui compte cette année, une soixantaine de copains qui se retrouvent toujours avec autant de plaisir.
Safari'Golé > du club des leur emboîtait le pas, dans des costumes toujours aussi originaux
et un char particulierement travaillé au niveau de la structure. Emmené par Pascal Dérivet,
le groupe de carnavaliers participe a ces festivités avec toujours le meme plaisir.
L'Amicale des grenouilles, présidée par Brigitte Baron, fermait la marche, avec ses ,
épouvantails, qui participait a son vingtieme carnaval.
Pour cette équipe, le principal est de trouver du plaisir a faire toujours plus beau,
et a se retrouver dans une bonne ambiance, notamment pendant les longues semaines de préparation.
Cette cavalcade qui s'est déroulée sous le soleil a permis aux habitants d'admirer des réalisations
qui font la renommée du carnaval d'Auxonne.
A l'issue de la cavalcade, le maire a ouvert les portes de la salle des fetes,
pour réunir les carnavaliers autour du verre de l'amitié.

A la découverte d'un char !

Six résidants de l'hôpital local sont allés a la rencontre du groupe carnavalier
quelques jours avant la cavalcade.
Accompagnés d'Agnes du secteur animation, M. Guillon et Mmes Bouchard,
Jeannin, Chantonel, Tarriet et Pillot ont découvert des bénévoles
en train de recouvrir l'armature du char,
tandis que d'autres fabriquaient des fleurs en papier crépon.
Le groupe a souhaité apporter sa contribution en créant ses propres fleurs.
Apres quelques explications, les cinq résidants se lançaient dans l'aventure
qu'ils ont poursuivie au sein de l'atelier manuel de l'hôpital local
partageant leur passion des fleurs en papier crépon avec d'autres résidants.


Sous une pluie de confettis

Dimanche, vingt chars fleuris,
sept cents costumés et huit batteries-fanfares constituaient le 86e corso carnavalesque,
organisé par le Club carnavalesque et excursionniste auxonnais.


Une fois de plus, le carnaval d'Auxonne a tenu toutes ses promesses dimanche dernier,
en proposant aux milliers de spectateurs présents, un spectacle de grande qualité,
dans une ambiance unique en son genre, propre a cette manifestation.
Meme les bourrasques de vent n'ont pas eu raison de la bonne humeur légendaire qui anime cette manifestation,
chere aux carnavaliers qui attendent ce jour avec impatience,
mais aussi au club organisateur, le CCEA, présidé par Gérard Liottet.
Les habitués du carnaval d'Auxonne, apres plusieurs participations, pensent avoir tout vu,
mais c'est sans compter sur l'imagination débordante de ces carnavaliers, qui trouvent sans cesse de nouveaux themes
et les adaptent a leur sauce carnavalesque, pour en faire un sujet désopilant,
qu'ils exploitent dans les moindres détails, en adaptant les costumes et les accessoires.
aux sons des musiques tres rythmées, et les buts sont atteints.
Cette imagination, on la retrouve dans les themes qui sont exploités, a l'image des Cocos en folie,
des Dés Gonflés, ou encore des Safari Golé qui laissent perplexes en attendant de découvrir l'ouvre réalisée.
A l'instar des éditions précédentes, le carnaval 2008 aura été un grand cru,
par la qualité des chars, la richesse des costumes et par l'ambiance qui s'y dégage, une ambiance communicative qui se propage dans le public.
A peine remis de leurs émotions, les carnavaliers pensent déja a la prochaine édition, qu'il ne faudra surtout pas manquer.

Les festivités carnavalesques 2008 ont débuté de la plus belle maniere,
samedi soir a la salle événementielle, qui accueillait pour la premiere fois une manifestation, apres les travaux de rénovation.

La joie des carnavaiers qui attendaient avec impatience l'ouverture de cette salle
pour enfin pouvoir sacrifier a cette tradition carnavalesque, chere aux Auxonnais, faisait plaisir a voir.
Des son ouverture, cette salle événementielle était comble,
avec quelque sept cents costumés et un nombreux public, venu participer a cette grande fete populaire.
La soirée était animée par l'orchestre Calycanthe qui, comme a son habitude,
a su créer cette ambiance unique en son genre et propre au carnaval d'Auxonne.
Vers minuit, la danse cédait sa place a la présentation des reines du CCEA (Club carnavalesque et excursionniste auxonnais)
organisateur de ces festivités, par le président, Gérard Liottet et le vice-président, Joël Demange.
Les reines du CCEA, Marie-Véronique Krempp, Mélanie Robert et Mélanie Leterrier,
recevaient un bouquet et des cadeaux de la part du comité et accueillaient leurs homologues d'Heidesheim,
ville jumelée avec Auxonne, Fabienne, Anne-Katrin et Laura. Ce fut ensuite le défilé de tous les costumés,
par couples et par groupes, pour la présentation au public et devant le jury qui a eu une fois de plus
fort a faire pour établir un classement afin d'attribuer un prix aux groupes les plus beaux et les plus originaux.

Tout au long de cette nuit, les carnavaliers ont pu sur la piste de danse, dans une folle ambiance.

Raoul Langlois, maire de la ville, son homologue allemand Karl-Werner Rump,
le colonel Christophe Moores, commandant le 511e RT et
le lieutenant-colonel Lucciani, commandant en second le régiment auxonnais étaient de la soirée
Pari gagné pour l'édition 2008 du carnaval

Hier apres-midi, le 86e carnaval d'Auxonne a tenu ses promesses.
Entre chars colorés, costumes inventifs et bonne humeur contagieuse.


Des chars colorés, des confettis en pagaille, de la bonne humeur. et du vent !
Hier apres-midi, le 86e carnaval d'Auxonne n'a pas trahi sa réputation.
Une vingtaine de chars pour deux tours de ville, huit fanfares, pres de 700 costumés au total et une foule compacte,
sans doute plusieurs milliers de personnes, pour les applaudir.
Les participants ont encore fait bouillir la marmite de leur imagination pour en sortir des costumes de girafes, de guerriers,
des danseurs fous et meme d'étranges visiteurs semblant avoir quitté, le temps du défilé, leur lointaine planete.

Côté charme, le carnaval pouvait aussi compter sur ses reines :
celles du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais (CCEA) pour les années 2007 et 2008,
mais aussi celles de la ville allemande d'Heidesheim, jumelée avec Auxonne.

De quoi ravir un public une nouvelle fois tres nombreux au rendez-vous ensoleillé.
Christian, de Nuits-Saint-Georges, vient ainsi voir le carnaval d'Auxonne
C'est important pour la vie associative qu'un tel événement existe chaque année >.



Un petit bonheur auquel les Dijonnais Mireille, Marie-Jo et Daniel ne cedent plus mais ils viennent tout de meme au carnaval chaque année,


Deux jours de fete et de liesse populaire
Aujourd'hui et demain, place au carnaval d'Auxonne qui va dérouler ses fastes dans la capitale
du Val de Saône sous l'égide du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais, qui est passé maître en la matiere.
La 86e édition du carnaval débutera ce soir a 21 h 30, a la nouvelle salle événementielle pour le grand bal masqué,
1animé par l'orchestre Calycanthe, et continuera demain dimanche
a partir de 14 heures dans les rues du centre-ville pour le grand corso carnavalesque.
Au cours de cette soirée dansante, pas moins de sept cents carnavaliers, vetus de costumes multicolores,
se déhancheront sur la piste de danse, jusqu'a minuit, heure a laquelle ils passeront sur la scene pour etre présentés
au public et au jury, qui aura la lourde tache de les classer soit en catégorie beauté soit en originalité,
pour qu'ils soient récompensés selon leur mérite.
Le lendemain, des 14 heures, place au grand corso carnavalesque composé d'une vingtaine de chars,
dans les rues du centre-ville, pour deux tours de circuit, dans une joyeuse ambiance propre au carnaval d'Auxonne.
Autour de ces chars, des centaines de costumés, huit ensembles musicaux,
des groupes d'animation emmenés par les Cavaliers de Saint-Seine qui ouvriront le défilé.
Ce qui fait la force du carnaval d'Auxonne, c'est la variété des themes qui sont proposés a chaque édition,
et l'originalité avec laquelle ces themes sont traités, les carnavaliers auxonnais étant passé maîtres
dans l'art du costume et de la fabrication des chars, de plus en plus volumineux, de plus en plus colorés,
et animés, le fruit d'efforts, de prouesses techniques, et d'une imagination débordante.
Sans jamais faillir a cette réputation, ils se lancent dans cette aventure, avec une motivation inégalable, pour faire toujours plus beau.
Le départ sera donné vers 14 heures, boulevard Pasteur pour deux passages dans la rue principale, ou des milliers de spectateurs sont attendus.
Composition du corso :
(1), Le petit train du CCEA ; (2), Maskarad'Jazz ; (3), Les Cavaliers de Saint-Seine ; (4), Les Brichtounets de Fleurier (Suisse)
; (5) Reine et princesses du CCEA 2007 ; (6), Le Couvre fou de Soirans ; (7), L'harmonie la Genlisienne ; (8), Le nouvel an chinois
; (9), Le tout-paris de Villers-les-Pots ; (10), Les Potes Agés, d'Auxonne ; (11), la fanfare municipale de Quetigny ; (12),
voiture confettis du CCEA ; (13), Accordéon club de Tavaux ; (14), Ratatouille de Tillenay ; (15), Des Racines et des Elfes de Labergement ; (16),
Les Percuvifs d'Auxonne ; (17), Les Cocos en folie d'Auxonne ; (18), Copacabana d'Auxonne ; (19), Reine et princesses d'Heidesheim ; (20),
La fanfare de Demigny ; (21) voiture confettis du CCEA ; (22), les Dés gonflés d'Auxonne ; (23), Safari Golé de Labergement-les-Auxonne ; (24),
Les Guerriers Célestes ; (25), Les Bousous ; (26), Les Girafolies d'Auxonne ; (27), Les Épouvantails de Labergement-les-Auxonne ; (28),
Estrela d'Auxonne ; (29), la Batterie fanfare de Saint-Jean-de-Losne ; (30), Reine et princesse du CCEA 2008.


Dans le tourbillon d'une fete !


Le carnaval s'impose comme une fete sans cesse renouvelée,
qui caracole a grandes et joyeuses foulées dans les rues du centre-ville,
semant sur son passage, un vent de folie unique.
Place samedi soir au bal costumé et dimanche au corso.

Le coup d'envoi du carnaval d'Auxonne sera donné samedi 29 mars,
vers 21 h 30, lors du bal masqué qui réunira carnavaliers, individuels, couples, groupes,
qui attendent cette fete avec impatience.
Le carnaval laissera souffler pendant deux jours, un vent de folie sur la capitale du Val du Saône.
Cette année, le carnaval aura le privilege d'inaugurer la nouvelle salle événementielle,
en travaux depuis le 1er avril 2007, et qui est la cause du report de ces festivités au dernier week-end de mars.
Mais qu'importe, cette date inhabituellement tardive ne pourra etre qu'un atout pour les organisateurs,
en l'occurrence le CCEA (Club carnavalesque et excursionniste auxonnais),
car ce retard a été mis a profit par les carnavaliers pour peaufiner leurs ouvres,
pour ne pas dire leurs chefs-d'ouvre, que ce soit pour la confection des costumes ou pour la fabrication des chars.
Au cours de la soirée dansante de samedi, animée par l'orchestre Calicanthe, un habitué de ces festivités,
environ 700 costumés sont attendus pour paraître devant le public sur le coup de minuit, dans une grande parade.
Auparavant, place au charme, avec la présentation au public des reines du CCEA,
Marie-Véronique Krempp, Mélanie Leterrier et Mélanie Robert, élues en février dernier lors du bal de la Reine,
et qui régneront tout au long de l'année sur les manifestations du CCEA.
Elles seront accompagnées par les princesses des récoltes d'Heidesheim,
qui chaque année sont les hôtes du comité de jumelage Auxonne-Heidesheim.
Trois chars pour les reines.

Apres la nuit du samedi, place au grand corso, le dimanche 30 mars, a partir de 14 heures dans les rues d'Auxonne.
Le corso, qui démarrera au carrefour de la Poste, pour deux tours, sera composé d'une vingtaine de chars,
autour desquels défileront plus de 700 costumés, des groupes d'animation et huit fanfares, le tout sous une pluie de confettis.
Le public attendu nombreux aura le plaisir de retrouver dans la cavalcade, trois chars réservés aux reines :
les majestés 2008, les reines 2007 et les princesses des récoltes d'Heidesheim.
Pendant pres de trois heures, ce cortege parcourra les rues d'Auxonne,
semant sur son passage, un vent de folie unique en son genre, qui fait la réputation du carnaval d'Auxonne.

Autre atout de cette manifestation, l'originalité et la fantaisie dont font preuve les carnavaliers afin de trouver de nouveaux themes a exploiter.
Cette année, ils ont rivalisé d'originalité, et sans dévoiler ce que le public découvrira dimanche, on peut citer :
, , , un détour a puis au ou encore ,
sans oublier un magnifique troupeau de 85 girafes et girafons, qui donnera un air de savanes a la plaine du Val de Saône.


Rendez-vous samedi 29 mars, a 21 h 30 a la salle événementielle pour le grand bal costumé,
et dimanche a partir de 14 heures, dans les rues du centre-ville, pour le corso carnavalesque.
Bientôt les festivités !


La 86e édition du carnaval d'Auxonne, se déroulera les samedi 29 et dimanche 30 mars.
Plus que deux semaines pour les préparatifs et pour le lancement de ces festivités.
Les travaux de rénovation de la salle des fetes, qui va renaître sous l'appellation de
n'étaient pas terminés pour la fin février, ce qui aurait permis le bon déroulement du carnaval, aux dates habituelles,
en l'occurrence le premier week-end de mars.

Les organisateurs du carnaval d'Auxonne, en l'occurrence le comité directeur du CCEA ,
présidé par Gérard Liottet, s'est accordé une marge de sécurité et a décidé de reporter les dates de ces festivités au samedi 29 mars
pour le bal masqué et au dimanche 30 mars pour le grand corso carnavalesque dans les rues du centre-ville.
Ce report des dates n'a pas été sans compliquer la tâche des organisateurs, qui ont du faire face a plusieurs problemes.
La fete foraine, qui accompagne ces festivités prévues de longue date, a du se dérouler a la date prévue,
bien que la majorité de ces forains s'est engagée a revenir les 29 et 30 mars.
Les musiques retenues, elles aussi depuis plusieurs mois, ont du etre annulées et il a fallu en retrouver d'autres pour le corso carnavalesque,
tout comme l'orchestre qui anime les deux bals, un habitué de ces festivités reviendra.
A quinze jours de ces festivités, les préparatifs vont bon train pour les carnavaliers qui se sont lancés dans la construction des chars,
qui défileront le dimanche apres-midi et dans la confection des costumes, qui pourront etre admirés le samedi soir au bal masqué
et le dimanche apres-midi autour des chars. Les carnavaliers n'ont pas changé pour autant leurs habitudes et des le mois de décembre,
ils se sont mis au travail pour réaliser leurs chefs-d'ouvre, dans la plus grande discrétion, pour ne pas dévoiler les themes abordés.
Ces réunions sont l'occasion pour ces carnavaliers, de se retrouver dans une ambiance tres amicale,
chacun apportant ses compétences pour la réalisation du char.
Ce qui fait le succes de ce carnaval, c'est l'originalité dont font preuve les carnavaliers
pour trouver de nouveaux themes et pour les exploiter de la meilleure façon.
Les organisateurs annoncent pas moins de 700 costumés et de 20 chars qui participeront a ces festivités,
dans une ambiance toujours aussi joyeuse. Rendez-vous les 29 et 30 mars pour ces festivités qui débuteront a partir de 21 h 30,
le samedi pour le bal masqué et le dimanche a 14 heures pour le grand corso carnavalesque.

Le carnaval aura lieu les 29 et 30 mars


Depuis ses origines en 1922, le carnaval d'Auxonne s'est toujours déroulé le premier week-end de mars,
et pourtant, sa 86e édition a été reportée au dernier week-end de mars.
La raison est que la salle des fetes d'Auxonne qui accueille cette manifestation est toujours en travaux.
Le carnaval d'Auxonne, véritable institution, organisé par le Club carnavalesque et excursionniste auxonnais (CEA)
se tiendra donc exceptionnellement les samedi 29 et dimanche 30 mars.
Le comité directeur du CEA, présidé par Gérard Liottet,
espere avoir rapidement la confirmation que les travaux seront terminés a la date prévue,
car il serait bien difficile de différer une nouvelle fois cette manifestation.
Les carnavaliers, de leur côté, qui y sont tres attachés, n'ont pas attendu pour réaliser les centaines de costumes
qui seront portés pendant ces deux jours, pas plus que pour se lancer dans la fabrication de la vingtaine de chars,
qui animeront le corso carnavalesque du dimanche.
Selon leur habitude, ils se sont mis au travail a la meme période et, ainsi, certains devraient etre en avance pour le jour J,
ce qui leur permettra encore de fignoler leur ouvre.
La 86e édition du carnaval d'Auxonne, dont la renommée dépasse largement la région, aura bien lieu,
il s'agira pour les amateurs et les milliers de spectateurs attendus, de patienter quatre semaines de plus.
Les maneges, quant a eux, avaient retenu la date des 2 et 3 mars et seront donc présents ce week-end avec leurs attractions tres attendues.


Le carnaval aura lieu le samedi 29 et le dimanche 30 mars 2008

Les travaux de la salle des fetes qui inquietent
tout particulierement les membres du comité directeur du CCEA,
quant a leur fin, sont a l'origine du report des festivités carnavalesques aux 29 et 30 mars 2008.
Les travaux engagés pour la réhabilitation de la salle des fetes d'Auxonne,
pour en faire une salle événementielle, inquietent particulierement
le comité directeur du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais,
(CCEA) présidé par Gérard Liottet.
Le CCEA utilise la salle des fetes, pour son bal de l'élection de la reine,
qui a lieu le premier samedi de février,
puis pour son carnaval qui se tient traditionnellement le premier week-end de mars,
le samedi soir étant réservé pour le bal costumé, le dimanche pour le carnaval,
et le samedi suivant pour le bal des Goniots.
Chacune de ces manifestations attire plusieurs centaines de spectateurs,
si bien qu'aucune autre salle ne peut accueillir ce genre de manifestation.
Le CCEA est donc a la recherche d'une salle pour accueillir le bal de l'élection de la reine,
dont la date a été maintenue au samedi 2 février 2008.
Quand aux festivités carnavalesques, le comité directeur a préféré reporter
leurs dates au samedi 29 et dimanche 30 mars 2008,
pour pouvoir étrenner la toute nouvelle salle événementielle,
en souhaitant que les travaux soient terminés en temps voulu.
Ce report implique que le bal des Goniots pourrait etre abandonné cette année.
Autres soucis du CCEA La réservation des orchestres pour les soirées dansantes
et celles des musiques pour le corso carnavalesque qui étaient réservées pour les dates habituelles,
et qui ne seront pas forcément libres pour les autres dates.
Ces soucis ont été évoqués, lors de la premiere réunion de travail, qui a eu lieu salle des Halles,
sous la présidence de Gérard Liottet.
Au cours de cette réunion, les carnavaliers présents, ont montré leur attachement a ces festivités carnavalesques,
et leur volonté de se mobiliser pour que ces festivités aient lieu,
et qu'elles soient des plus réussies.
Le débat s'est ensuite engagé sur les aspects techniques de l'organisation de ces festivités.
Le CCEA assure le financement des chars du corso carnavalesque, a hauteur de 800 Euros,
sur présentation de factures. Si les frais de construction n'atteignent pas les 800 Euros,
les frais seront remboursés sur présentation des factures.
Le classement et l'attribution des prix se feront lors de la visite des chars et lors du corso carnavalesque,
par un jury composé de membres étrangers au CCEA disséminés tout au long du circuit.
Les chars seront classés en deux catégories : beauté et originalité,
avec une note également pour décerner les prix d'ambiance.
Les prix et classements des costumes seront établis lors du passage sur la scene au cours du bal masqué.
Ce prix sera calculé au prorata du nombre de participants de chaque groupe avec un maximum de 40 costumés par groupe.
Lors du passage des groupes sur la scene, l'orchestre pourra proposer un accompagnement musical,
des lors ou le theme sera donné suffisamment a l'avance.
Manifestations extérieures La participation des chars du carnaval d'Auxonne a des manifestations
extérieures a été reconsidérée.
Pour éviter toute concurrence préjudiciable au CCEA qui finance la construction des chars,
les prix et les primes pour les costumes,
aucun groupe ne pourra participer a une manifestation extérieure a Auxonne,
sans l'accord et un dédommagement financier pour le CCEA.
Le CCEA n'organise pas seulement les festivités carnavalesques,
mais aussi un concours de pétanque, un voyage de printemps,
un rallye cycliste, un voyage d'automne et un repas annuel a l'issue de l'assemblée générale.
A cette occasion, le président rappelait que ces manifestations étaient ouvertes a tous les adhérents,
les carnavaliers et leurs amis.
Certains groupes ont déja leur petite idée sur le theme qu'ils ont choisi
pour les prochaines festivités et ils vont bientôt se mettre au travail, pour etre prets au jour J.

Dimanche matin, lors de l'assemblée générale du Club carnavalesque et excursionniste auxonnais (CCEA),
le comité directeur réuni autour de son président, Gérard Liottet, a eu la confirmation que les festivités carnavalesques,
longtemps menacées par les travaux de rénovation de la salle des fetes, pourront bien avoir lieu.
Confirmation a été donnée par le maire, Antoine Sanz, conseiller général maire d'Auxonne,
que le traditionnel bal de la reine devrait avoir lieu le samedi 2 février, exceptionnellement au gymnase de la Croix-des-Sarrasins,
et que les festivités carnavalesques pourront se dérouler dans la nouvelle salle événementielle,
les samedi 29 et dimanche 30 mars. Ce changement de date entraîne quelques difficultés supplémentaires pour le CCEA,
notamment pour trouver des musiques pour animer le carnaval, celles-ci étant retenues pour le premier week-end de mars,
de meme que les maneges, qui ne seront pas disponibles pour la nouvelle date.
L'assemblée générale qui s'est tenue a la salle des fetes de Flammerans,
avait débuté par une minute de silence
à la mémoire de
Bernard Ginhoux, Josette Moreau et Marie-Thérese Patin,
décédés au cours de l'année.
Le président a adressé des remerciements au maire,
pour son soutien, aux services techniques de la ville d'Auxonne
pour leur aide matérielle, aux costumés et constructeurs de chars
qui contribuent a la renommée de ce carnaval,
aux commerçants locaux qui savent se montrer généreux par leurs cadeaux,
aux reines et a leurs parents, ainsi qu'aux sociétaires.

Un bilan satisfaisant

Le secrétaire Bernard Dérivet a ensuite présenté le rapport moral,
dressant un rapide bilan des manifestations organisées par le CCEA,
A commencer par le bal de la reine qui a vu l'élection de Maud André, Sabrina Martin et Fanny Giacomel.
Meme succes que les années précédentes, du bal de carnaval, avec des félicitations aux costumés,
qui une fois de plus ont fait preuve d'originalité, et a l'orchestre Calycanthe qui anime toujours avec brio ce bal.
Le corso carnavalesque a bénéficié du soleil, puis le bal des goniots a clôturé de belle maniere ces festivités,
en regrettant qu'il n'y ait pas une participation plus importante des costumés.
< Magnifique succes >du carnaval des enfants des écoles maternelles et du relais assistantes maternelles,
parents et enseignants s'investissant completement dans cette manifestation.
L'excursion de printemps a emmené les sociétaires en direction de la Saône-et-Loire avec une visite de cave a Buxy,
puis celle des anciennes mines de charbon du Creusot.
Le 8 mai, le CCEA a innové en proposant un second défilé carnavalesque aux Auxonnais,
ceci pour compenser l'interdiction faite aux carnavaliers de participer a d'autres manifestations extérieures a Auxonne,
ceci pour ne pas concurrencer le carnaval d'Auxonne.
Le CCEA a également organisé le voyage d'été au pays basque, le rallye cycliste le 1er juillet,
puis le bal des anciennes reines et dauphines le 29 septembre, dans la salle de la Moscova.
Il a participé au Forum des associations le 1er septembre a Auxonne,
et a la fete des Récoltes les 6, 7, 8 octobre a Heidesheim, ville jumelée avec Auxonne.

Pour préparer la saison 2008, le CCEA a réuni les constructeurs de chars,
ou les quatorze groupes inscrits ont confirmé leur participation.
A l'issue de cette assemblée générale, les membres du bureau sont démissionnaires,
mais ils assurent quand meme la gestion des affaires courantes,
en attendant la prochaine réunion d'élection du bureau qui aura lieu le samedi 12 janvier 2008, a Labergement-les-Auxonne.

Composition du comité directeur

Président, Gérard Liottet
vice-présidents, Joël Demange, Jean-Claude Tailly
secrétaire, Bernard Dérivet
secrétaires adjoints, Yves Lassagne, Nathalie Dérivet
trésorier, Roger Tachin
trésoriers adjoints, Patrick Frichet, Anne-Laure Baron
chargés de la campagne d'affichage, Gilles Demange, Étienne Petit, Sébastien Robardet ;
chargés du hangar, Louis Passini, Michel Konig, Jean-Claude Chevaux
coordinateurs du corso, Joël Vadot, Christian Bailly, Claude Baron ;
organisateurs des manifestations extérieures, Gérard Moreau et Jean-Louis Varlet .
Nouveau comité directeur et festivités à venir !

Le CCEA a procédé a l'élection de son comité directeur,
et abordé le bal de l'élection de la reine, ainsi que les festivités carnavalesques qui se dérouleront les 29 et 30 mars.

Le comité directeur du Club carnavalesque et excursionniste auxonnaiss'est réuni
samedi soir a la salle des fetes de Labergement-les-Auxonne, pour procéder a l'élection de son nouveau bureau.
Le CCEA a également abordé les préparatifs des prochains gros rendez-vous du club,
le bal de l'élection de la reine, et les festivités carnavalesques.
En l'absence de la salle des fetes d'Auxonne toujours en travaux,
le bal de l'élection de la reine se tiendra exceptionnellement au gymnase de la Croix-des-Sarrasins,
le samedi 2 février, a partir de 21 h 30.
Il sera animé par l'orchestre Michel Foissotte, un habitué de ces festivités,
qui chaque année, anime cette soirée dansante. Au cours de cette soirée,
trois jeunes filles seront présentées au public qui aura la lourde tâche d'élire celle qui pendant un an,
au milieu de ses deux dauphines,présidera les festivités du CCEA et sera l'ambassadrice d'Auxonne,
lors des festivités du jumelage.
Le public aura a choisir parmi Mélanie Leterrier d'Auxonne,
Mélanie Robert de Soirans ou Marie-Véronique Krempp de Flagey-les-Auxonne.
La transformation du gymnase en salle de bal ne sera pas facile pour les organisateurs,
qui pourront compter sur les services techniques de la ville d'Auxonne,
avec notamment la pose d'un parquet pour les amateurs de danse,
et la protection des sols qui sont habituellement foulés par des chaussures de sport.
Autre grand rendez-vous de l'année, les festivités carnavalesques,
qui se déroulent toujours le premier week-end de mars et qui,
pour cette édition 2008 ont été reportées exceptionnellement au week-end des samedi 29 et dimanche 30 mars,
toujours en raison des travaux de la salle des fetes.
Ces travaux devraient se terminer logiquement a la mi-mars,
c'est donc le CCEA qui aura l'honneur d'inaugurer cette salle événementielle.
La soirée dansante du samedi soir animée par l'orchestre Calycante,
une formation habituée elle aussi a ces festivités, accueillera plus de six cents costumés et des centaines de danseurs.
Dimanche 30 mars, place au carnaval d'Auxonne, avec le grand corso qui se déroulera dans les rues d'Auxonne.
Une vingtaine de chars, six cents costumés, huit formations musicales et des milliers de visiteurs sont attendus.
Les carnavaliers attendent avec impatience, cette manifestation,
et se sont mis au travail pour etre prets le jour J pour présenter leurs réalisations.
La réunion s'est poursuivie a la salle des fetes autour d'un repas amical,
en présence du maire de la commune, Michel Bourdon,du colonel Christophe Moores, commandant le 511e régiment du train,
et son adjoint, le lieutenant-colonel Luciani, commandant en second, de Jean-Claude Poirson, président de l'Union commerciale.

Retourner au contenu